La réglementation

En ce qui concerne la fabrication, la loi française oblige la traçabilité des produits et globalement, les produits vendus en France sont aussi fabriqués en France, “où le niveau d’exigence est élevé et les contrôles fréquents” précise le Dr Nasr.

Du côté de la réglementation de la consommation, la loi Évin s’applique à la cigarette électronique (Cette loi établit, entre autres, le principe d'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif). 

Au vu des très bons résultats de la vapoteuse lorsqu’elle est utilisée comme produit de sevrage, le Dr Nasr mentionne les volontés européennes, aujourd’hui écartées, d’en faire un produit de santé : “Il avait été question de faire passer la e-cigarette comme produit de santé au niveau européen. Mais cela posait des tas de problèmes, au niveau des lobbies, d’une autorisation de mise sur le marché, etc.”. Même si à titre personnel le Dr Nasr, en sa qualité de pneumologue, considère la e-cigarette comme un produit de santé qu’il peut recommander à ses patients, il n’est pas convaincu que ce statut soit souhaitable : “il faut diffuser la e-cigarette, mais elle ne doit pas forcément dépendre d’un monopole” commente-t-il.


Pour le Pr Couraud, les normes existantes sont assez robustes et il y a un encadrement par rapport à la dangerosité du dispositif c'est-à-dire que la cigarette électronique explose et par rapport aux liquides et leur composition. Il nuance cependant et appelle à la prudence : “l'avantage et l’inconvénient des normes, c’est que c’est souvent très déclaratif, le fabricant vous déclare quelque chose qui n’est pas forcément vérifiable, le consommateur doit toujours se méfier, notamment des offres trop alléchantes”.


Dr Michel Nasr est pneumologue à Vienne (Isère)
Pr Sébastien Couraud est chef du service de pneumologie aiguë spécialisée et cancérologie thoracique au centre hospitalier Lyon Sud
Nous leur avons posé vos questions séparément.

La normalisation ISO (Organisation internationale de normalisation) pour la e-cigarette encadre le processus de fabrication et établit, entre autres, des critères de qualité des produits. Pour le Dr Nasr, “c’est un gage de fiabilité et de stabilité, de la fabrication jusqu’au conditionnement et au contrôle qualité”.

Dr Michel Nasr est pneumologue à Vienne (Isère)

Le Pr Couraud confirme que la cigarette électronique peut être un moyen de consommer d’autres produits: “c’est déjà pas mal utilisé de cette manière-là à l’heure actuelle. Le cannabis est consommé de cette façon. Lorsqu’on ajoute cet élément dans l’équation, on ajoute les risques d’une substance psychoactive à ceux déjà existants.” Il précise qu'aujourd'hui on ne sait pas bien ce que peut provoquer le cannabis inhalé en matière de risques. Il y a une grande présomption sur le fait que le cannabis inhalé est toxique au niveau pulmonaire, lors de la consommation de joints. 


Au-delà de la question de l’illégalité des substances psychoactives, le Dr Nasr appelle à la prudence à propos de ces liquides “enrichis”. “C’est le plus souvent dans le cadre de la consommation de cannabis que l’on observe la fabrication de liquides qui échappent aux contrôles et à la traçabilité. Je suis très méfiant, il peut y avoir des risques”.


En revanche, concernant le cannabis à usage médical, dont les premières expérimentations ont été autorisées par un décret publié le 9 octobre dernier, “des travaux sont en cours pour permettre de vapoter du cannabis thérapeutique autorisé” rapporte le Dr Nasr.


Pour le Pr Couraud, il est important de rappeler que dans le cadre actuel de l’expérimentation du cannabis thérapeutique, ce dernier n’est pas inhalé. Le Pr Couraud insiste : “je doute très sérieusement que le cannabis inhalé, en d’autres termes, le joint, soit un jour légalisé en France. L’objectif est de savoir si lorsqu’il est ingéré, il peut avoir des propriétés thérapeutiques. La question reste ouverte mais c’est encore au stade de l’expérimentation et dans tous les cas, ce n’est pas du cannabis inhalé.” 


Pr Sébastien Couraud est chef du service de pneumologie aiguë spécialisée et cancérologie thoracique au centre hospitalier Lyon Sud
Dr Michel Nasr est pneumologue à Vienne (Isère)
Nous leur avons posé vos questions séparément

Haut de page