Le rôle des hormones

Le sein est un organe sensible aux estrogènes. Les femmes qui ont des premières règles précoces et une ménopause tardive ont plus de risque que les autres d’avoir un cancer du sein.
À l’inverse, les premières règles tardives et la ménopause précoce sont protectrices.

Nous avons posé votre question au Pr Carole Mathelin, Chef de service Chirurgie à l'ICANS - Institut de cancérologie Strasbourg Europe.


Le Pr Carole Mathelin, Chef de service Chirurgie à l'ICANS - Institut de cancérologie Strasbourg Europe, répond à votre question.

Les pilules estro-progestatives entraînent une très légère hausse du risque de cancer du sein chez celles qui l’utilisent depuis 10 ans ou plus.
Le risque revient à la normale 10 ans après avoir cessé de la prendre.

Nous avons posé votre question au Pr Carole Mathelin, Chef de service Chirurgie à l'ICANS - Institut de cancérologie Strasbourg Europe.


Le Pr Carole Mathelin, Chef de service Chirurgie à l'ICANS - Institut de cancérologie Strasbourg Europe, répond à votre question.

Le Pr Carole Mathelin, Chef de service Chirurgie à l'ICANS - Institut de cancérologie Strasbourg Europe, répond à votre question.

L’absence de grossesse ou une première grossesse tardive augmente le risque.
En revanche, une grossesse avant 25 ans réduit le risque de 30%. La multiparité diminue également les risques de cancer du sein.
L’allaitement prolongé réduit modestement les risques de cancer du sein.

Nous avons posé votre question au Pr Carole Mathelin, Chef de service Chirurgie à l'ICANS - Institut de cancérologie Strasbourg Europe.

Haut de page