Phytothérapie : la roquette

La roquette
La roquette

La roquette, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

La roquette est une variété de salade très consommée, incontournable de nos assiettes. Moins connues pour ses vertus médicinales, elle contient pourtant bon nombre de substances interessantes en phytothérapie.

Origines

La roquette est originaire du bassin méditerranéen. Elle est cultivée dans toutes les régions tempérées.

Comment ça s’utilise ?

Les feuilles s'utilisent séchées, en poudre ou en extrait liquide.

Est-ce que je peux en faire pousser chez moi ?

Oui. La roquette est une variété de salade qui pousse très bien dans le potager. Elle aura besoin de soleil et de mi-ombre ainsi que d'un arrosage régulier.

La roquette, c’est efficace pour soigner quoi ?

La plupart des indications ci-dessous reposent sur l'usage traditionnel de la roquette à travers le temps et n'ont pas ou peu fait l'objet d'études cliniques controlées.

La roquette
La roquette

Pour traiter la toux ?

Oui. La roquette contient une essence sulfurée qui permet de traiter les problèmes respiratoires chroniques, les laryngites, les bronchites, l'enrouement ou encore la coqueluche.

Contre le vieillissement ?

Oui. Les flavonoïdes qui l'a composent sont antioxydants et empêche la dégradation générale des cellules du corps. Ils améliorent la santé cardiovasculaire et préviennent des maladies liées au vieillissement.

Pour traiter les coups de fatigue ?

Oui. La roquette est riche en vitamine K et C, folates et minéraux, ce qui en fait un allié de choix pour lutter contre la fatigue et améliorer l'état général de l'organisme.

Pour prévenir le cancer ?

Peut-être. La roquette possède des glucosinolates qui se transforment en présence d'isothiocyanates, cette réaction chimique permettrait de limiter le développement du cancer. D'autres études sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Comme aphrodisiaque?

Peut-être. Traditionnellement, on considérait la roquette comme puissant aphrodisiaque. Aucune étude scientifique ne vient confirmer cette hypothèse, cependant, en consommer ne pourra pas avoir de répercussions négatives alors pourquoi se priver.

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

La roquette est contre-indiquée en cas d'allergies aux plantes de la famille des brassicacées.

  • Enfants

La roquette n'est pas contre-indiquée chez l'enfant. Un avis médical est recommandé.

  • Femmes enceintes

La roquette n'est pas contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes. Un avis médical est recommandé.

Y a-t-il des effets indésirables?

Un surdosage peut causer de fortes irritations, des nausées, des vomissements, des réactions allergiques au niveau de la peau et des voies respiratoires.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

La roquette n'a pas d'interactions connues à ce jour. Un avis médical est fortement recommandé.

Bibliographie


L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Editions Larousse 2013
Petit guide des huiles essentielles, compagnie des sens, 2018
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
Se soigner par les plantes au quotidien, Rachel Frély, terres éditions, 2019
La bible des plantes qui soignent, Michel Pierre, éditions du chêne, 2017

Contenu original de :
Éducation et Prévention Santé

Étiquettes

Phytothérapie Roquette

Haut de page