Phytothérapie : le basilic

Le basilic
Le basilic

Le basilic, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

Le basilic est une plante aromatique très utilisée en cuisine. C'est une plante ancienne découverte il y a plus de 4000 ans. Elle possède également des vertus médicinales, reconnues par les Egyptiens qui l'utilisaient lors du processus de momification.

Origines

Le basilic est originaire d'Asie du Sud et d'Afrique centrale.

Comment ça s’utilise ?

En phytothérapie, les feuilles et les fleurs, fraîches ou séchées sont utilisées. Il existe également de la poudre et de l'huile essentielle de basilic.

Est-ce que je peux en faire pousser chez moi ?

Oui. Le basilic est une plante aromatique très facile à cultiver. Elle aura besoin de soleil et d'un apport d'eau régulier lors de fortes chaleurs. Elle se cultive bien dehors, en pot et en intérieur.

Le basilic, c’est efficace pour soigner quoi ?

Le basilic
Le basilic

La plupart des indications ci-dessous reposent sur l'usage traditionnel du basilic à travers le temps et n'ont pas ou peu fait l'objet d'études cliniques controlées.

Contre la nausée ?

Oui. Le basilic est un antispasmodique c'est-à-dire qu'il calme les spasmes des intestins responsables des nausées et des vomissements. Il facilite également la digestion, limite les ballonnements et les flatulences.

Contre la toux ?

Oui. Le basilic possède des substances anti-inflammatoires et expectorantes c'est-à-dire qu'elles sont capables de dégager les voies respiratoires et d'apaiser les irritations. Quelques études suggèrent qu'il pourrait également être efficace contre l'asthme.

Contre la fatigue ?

Oui. Le basilic possède de la vitamine A, de la vitamine C et des minéraux qui stimule l'organisme et apportent un effet tonique. Il diminue la sensation de fatigue et les états fiévreux.

Pour soigner les aphtes ?

Oui. Les propriétés antimicrobiennes du basilic agissent sur les muqueuses de la bouche et soulage des aphtes et autres infections buccales.

Pour soulager les démangeaisons ?

Oui. Le basilic calme les démangeaisons, éloigne les insectes et favorise une bonne cicatrisation des plaies superficielles.

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

Le basilic peut causer des allergies, il est déconseillé chez les personnes atteintes de troubles gastro-intestinaux chroniques car il peut avoir un effet contre-productif et gêner la digestion.

  • Enfants

Le basilic est déconseillé chez les enfants de moins de 8 ans, hors alimentation.

  • Femmes enceintes

Le basilic est déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes, hors alimentation.

Y a-t-il des effets indésirables?

Un surdosage peut causer de fortes irritations, des nausées, des vomissements, des réactions allergiques au niveau de la peau et des voies respiratoires.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

Il n'y a pas d'interactions connues à ce jour. Un avis médical est recommandé.

Bibliographie


L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Editions Larousse 2013
Petit guide des huiles essentielles, compagnie des sens, 2018
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
Se soigner par les plantes au quotidien, Rachel Frély, terres éditions, 2019
La bible des plantes qui soignent, Michel Pierre, éditions du chêne, 2017
Antiviral activities of extracts and selected pure constituents of Ocimum basilicum. Clin Exp Pharmacol Physiol. 2005
Immunomodulatory and anti-inflammatory effects of hydro-ethanolic extract of Ocimum basilicum leaves and its effect on lung pathological changes in an ovalbumin-induced rat model of asthma. BMC Complement Altern Med. 2019

Contenu original de :
Éducation et Prévention Santé

Étiquettes

Basilic Phytothérapie

Haut de page