Phytothérapie : le thé vert

Le thé vert
Le thé vert

Le thé vert, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

Tous les thés viennent de la même plante : le théier. Ce qui différencie le thé vert, du thé noir et des autres thés c'est le temps laisser à l'air libre (oxydation) des feuilles après récolte. Le thé vert correspond aux feuilles fraîches ayant très peu oxydées. Le thé vert est le thé le plus consommé en Asie.

Origines

Le théier provient d'Asie. Aujourd'hui, il est également cultivé en Amérique du Sud et en Afrique tropicale.

Comment ça s’utilise ?

Le thé vert se prend en infusion ou en gélules.

Est-ce que je peux en faire pousser chez moi ?

Oui mais le théier est une plante nécessitant beaucoup d'entretien. Un seul théier ne donnera pas assez de bourgeons et de feuilles pour fournir du thé à consommation quotidienne.

Le thé vert, c’est efficace pour soigner quoi ?

Le thé vert
Le thé vert

La plupart des indications ci-dessous reposent sur l'usage traditionnel du thé vert à travers le temps et n'ont pas ou peu fait l'objet d'études cliniques controlées.

Pour perdre du poids ?

Non. Le thé vert est pourtant reconnu pour cette propriété, notamment pour la promotion de nombreux régimes minceurs. Il n'existe aucune preuve scientifique allant dans ce sens. Il peut même s'avérer être dangereux pour la santé lorsqu'il est consommé à forte dose et sans être accompagné d'une alimentation équilibrée. Certaines de ses substances vont pouvoir plus facilement attaquer le foie étant donné les conditions favorables d'affaiblissement du système immunitaire créées par la restriction alimentaire. L'EPCG (épigallocatéchine) contenue dans le thé vert est une substance anti-inflammatoire et anti-bactérienne. Elle ne favorise pas la perte de graisse. L'autre composé majeur du thé vert est la caféine, qui ne favorise pas non plus la perte de graisse.

Pour lutter contre la fatigue ?

Oui. Le thé vert contient de la caféine ayant la capacité de stimuler le cerveau et l'organisme de manière générale. Plusieurs études ont démontré les effets bénéfiques du thé vert sur la concentration, la mémoire et le gain d'énergie.

Pour réduire le stress ?

Peut-être. Une étude faite au japon a obtenu des résultats allant dans ce sens. Traditionnellement, le buveur de thé est considéré comme plus serein et moins sujet au stress. D'autres études, à plus grande échelle, sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Pour lutter contre le cancer ?

Peut-être. Le thé contient de l'ECPG, une substance anti-inflammatoire, capable de limiter la propagation des cellules cancéreuses. Plusieurs études vont dans ce sens mais d'autres sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Contre la Covid-19 ?

Peut-être. Une étude très récente suggère que le thé vert limiterait la propagation du virus dans l'organisme lorsqu'il est couplé avec du cacao et du chocolat noir, tout deux également composés de substances spécifiques appelées tanins. D'autres études sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

Le thé vert contenant de la caféine, il est important de ne pas trop en consommer. Toute personne ayant des problèmes de coeur ou atteinte de maladies chroniques comme le diabète ou l'insuffisance rénale doit consulter son médecin traitant avant de prendre du thé vert sur une longue période et en dose plus importante.

  • Enfants

Il est fortement recommandé de consulter son médecin traitant pour déterminer la dose de caféine acceptable et sans danger correspondant à l'âge et au poids de l'enfant.

  • Femmes enceintes

Il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes de consommer du thé vert. Ce dernier stimule le système nerveux et peut provoquer des fausses couches.

Y a-t-il des effets indésirables?

Un surdosage peut causer nervosité, agitation, anxiété, troubles du sommeil, brûlures d'estomac, troubles digestifs. La caféine entraîne un phénomène de dépendance dont le sevrage occasionne maux de tête, somnolence, troubles de l'humeur et anxiété.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

La caféine du thé vert interagit avec de nombreux médicaments, notamment les antibiotiques. Il est réellement nécessaire de se renseigner auprès de son médecin traitant.

Bibliographie


L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Editions Larousse 2013
Petit guide des huiles essentielles, compagnie des sens, 2018
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
Se soigner par les plantes au quotidien, Rachel Frély, terres éditions, 2019
La bible des plantes qui soignent, Michel Pierre, éditions du chêne, 2017
Docking Characterization and in vitro Inhibitory Activity of Flavan-3-ols and Dimeric Proanthocyanidins Against the Main Protease Activity of SARS-Cov-2, Frontiers in Plant Science, 2020
Physiological genetics, chemical composition, health benefits and toxicology of tea (Camellia sinensis L.) flower: A review, Food Research International, 2020
Anti-inflammatory and antixidant properties of blend formulated withcompounds of Malpighia emarginata D.C(acerola) and Camellia sinensis L(green tea) in lipopolysaccharide-stimulated macrophages, Biomedicine & Pharmacotherapy, 2020
Neuropharmacological potential of various morphological parts of Camellia sinensis L., Saudi Journal of Biological Sciences, 2019
Potential Health Benefits of Green Tea (Camellia sinensis): A Narrative Review, Explore, 2006

Contenu original de :
Éducation et Prévention Santé

Haut de page