Phytothérapie : le pissenlit

Le pissenlit
Le pissenlit

Le pissenlit, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

Le pissenlit, c'est cette plante jaune que tout le monde connait et qui pousse partout en prairie. Il est très apprécié des enfants qui adore souffler sur ses graines pour faire un voeux. Mais c'est aussi une plante très utile en cuisine et en phytothérapie. Ses feuilles sont consommées en salade depuis des siècles et sa sève est utilisée en industrie pour fabriquer du caoutchouc.

Origines

Le pissenlit est une plante commune que l'on trouve partout dans le monde. En France, il est cultivé depuis le XIXème siècle.

Comment ça s’utilise ?

Le pissenlit s'utilise séchée ou en poudre pour la réalisation d'infusion. Il existe également sous forme d'extrait liquide.

Le pissenlit, c’est efficace pour soigner quoi ?

Le pissenlit
Le pissenlit

La plupart des indications ci-dessous reposent sur l'usage traditionnel du pissenlit à travers le temps et n'ont pas ou peu fait l'objet d'études cliniques controlées.

Contre les infections urinaires ?

Oui. Le pissenlit est une plante diurétique c'est-à-dire qu'elle augmente la production d'urine ce qui permet d'éliminer plus rapidement les bactéries en cause de l'infection urinaire. L'Agence européenne du médicament (EMA), l'Organisation Mondial de la Santé (OMS) et la Coopération scientifique européenne en phytothérapie reconnaissent l'usage traditionnel du pissenlit pour augmenter le volume d'urine lors de problèmes urinaires.

Pour faciliter la digestion ?

Oui. Le pissenlit est riche en fer, calcium, cuivre, silice et autres sels minéraux favorisant le développement des bactéries bonnes pour le fonctionne des intestins (la flore intestinale). l'OMS reconnait l'usage traditionnel du pissenlit pour traiter les digestions difficiles.

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

Les personnes atteintes de problèmes ou maladies au foie doivent s'abstenir de prendre du pissenlit.

Les personnes souffrant de calculs urinaires ou des voies biliaires doivent également éviter de prendre du pissenlit qui pourrait avoir un effet contre-productif en augmentant le volume des urines, augmentant la pression interne et causant des douleurs vives.

Les personnes allergiques à la camomille ou aux marguerites sont susceptibles d'être également allergique au pissenlit.

  • Enfants

Le pissenlit est déconseillée aux enfants de moins de 12 ans.

  • Femmes enceintes

Le pissenlit est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Y a-t-il des effets indésirables?

Un surdosage peut provoquer des nausées, diarrhées, brûlures d'estomac, allergies.

La sève de pissenlit peut causer des réactions allergiques sur la peau.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

Le pissenlit interagit avec les médicaments diurétiques.

Bibliographie


L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Editions Larousse 2013
Petit guide des huiles essentielles, compagnie des sens, 2018
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
Se soigner par les plantes au quotidien, Rachel Frély, terres éditions, 2019
La bible des plantes qui soignent, Michel Pierre, éditions du chêne, 2017

Contenu original de :
Éducation et Prévention Santé

Haut de page