Phytothérapie : le bouleau

Le bouleau
Le bouleau

Le bouleau, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

Le bouleau est un arbre pouvant pousser jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Son écorce ressemble à du papier ce qui lui vaut souvent l'appellation "bouleau à papier". C'est un arbre ancestral, capable de pousser dans des forêts détruites par le feu, souvent utilisé dans les rituels funéraires et religieux. Son écorce est inflammable même lorsqu'elle est mouillée, ce qui en a fait un arbre très exploité par l'Homme. Le bouleau possède de nombreuses propriétés et chacune de ses parties (écorce, sève, feuilles, bourgeons...) peuvent être utilisées de manières différentes.

Origines

Le bouleau est originaire du Nord. On le trouve en Suède, Finlande, Russie où il peut vivre jusqu'à 100 ans. On le trouve beaucoup en Europe du Nord également.

Comment ça s’utilise ?

Le bouleau s'utilise sous forme de feuilles séchées et de bourgeons en infusion ou d'huile à appliquer sur la peau. La sève s'utilise fraîche, sans transformation particulière. L'écorce du bouleau peut également être utilisée en infusion. Il existe également de l'huile essentielle de bouleau obtenue à partir des feuilles, bourgeons et de l'écorce.

Le bouleau, c’est efficace pour soigner quoi ?

Le bouleau
Le bouleau

La plupart des indications ci-dessous reposent sur l'usage traditionnel du bouleau à travers le temps et n'ont pas ou peu fait l'objet d'études cliniques controlées.

Contre les infections urinaires ?

Oui. C'est la principale vertu du bouleau. Il est très efficace pour augmenter le volume des urines et donc purifier et éliminer les bactéries responsables des infections urinaires. L'Agence européenne du médicament (EMA), La Commission E du ministère de la Santé allemand, la Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaissent l'usage du bouleau pour stimuler « l’irrigation des voies urinaires, notamment lors d’inflammation et de calcul rénal, et comme traitement d’appoint des infections bactériennes urinaires ».

Comme remède contre le rhume ?

Peut-être. La sève fraîche de bouleau est utilisée comme traitement contre le rhume. Les feuilles de bouleau possèdent également des substances anti-inflammatoires et beaucoup de vitamine C ce qui peut soulager le symptômes du rhume et rebooster le système immunitaire.

Pour traiter les maladies de peau ?

Peut-être. Les feuilles et l'écorce de bouleau aident au renouvellement du collagène, substance présente dans la peau. Elles sont également antiseptiques et aident à la cicatrisation de la peau. Les Amérindiens enveloppaient les personnes atteintes de maladies de peau grave dans des feuilles fraîches de bouleau et la méthode s'avérait efficace.

Contre la chute de cheveux et les pellicules ?

Peut-être. En usage traditionnel, quelques gouttes d'huile essentielle de bouleau associées au shampoing permettent de purifier le cuir chevelu et de renforcer les bulbes et les racines des cheveux .

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

Les fleurs de bouleau sont très allergisantes. Le pollen qu'elles libèrent fait partie des plus puissants allergisants et une grande partie de la population y est allergique. Il est donc très important d'utiliser tous les produits à base de bouleau avec prudence voir de les éviter complètement en cas de forte allergie. Les personnes avec des maladies cardiaques ou rénales doivent également s'abstenir d'utiliser le bouleau en phytothérapie.

  • Enfants

    L'usage du bouleau est déconseillé pour les enfants de moins de 12 ans.

  • Femmes enceintes

Il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes d'utiliser du bouleau. Les substances qu'il contient peuvent passer dans le foetus et le lait maternel.

Y a-t-il des effets indésirables?

Le bouleau étant très allergisant, de fortes réactions allergiques au niveau des voies respiratoires et de la peau sont possibles.

Un surdosage peut également causer des maux de ventres, des nausées et de la diarrhée.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

Les personnes avec un traitement diurétique doivent consulter leur médecin avant de prendre du bouleau.

Le bouleau peut parfois créer d'autres allergiques, il est important de prendre conseils auprès de son médecin traitant ou pharmacien.

Bibliographie


L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Editions Larousse 2013
Petit guide des huiles essentielles, compagnie des sens, 2018
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
Se soigner par les plantes au quotidien, Rachel Frély, terres éditions, 2019
La bible des plantes qui soignent, Michel Pierre, éditions du chêne, 2017

Contenu original de :
Éducation et Prévention Santé

Étiquettes

Bouleau Phytothérapie

Haut de page