Phytothérapie : le chia

Le chia
Le chia

Le chia, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

Le chia est devenu populaire grâce à ses graines. Ces dernières possèdent de nombreuses propriétés nutritives et étaient la base de l'alimentation d'anciens peuples aztèques vivant au Mexique. En phytothérapie, les graines de Chia sont également utilisées comme complément à certains traitements médicaux.

Origines

Le chia est originaire du Mexique. Elle est cultivée dans les régions tropicales (Argentine, Bolivie, Colombie, Equateur, Paraguay, Mexique etc.).

Comment ça s’utilise ?

Les graines de chia peuvent être ajoutées à l'alimentation quotidienne. Elles peuvent être consommées crues ou pré-trempées.

Est-ce que je peux en faire pousser chez moi ?

Non. Le chia a besoin d'un climat tropicale caractéristique de l'Amérique du Sud et ne s'acclimate pas en France.

Les graines de chia, c’est efficace pour soigner quoi ?

Le chia
Le chia

La plupart des indications concernant les graines de chia sont souvent émises par le leader mondial de production de graines de chia : Core Naturals. Plusieurs études scientifiques affirmant les bénéfices importants des graines de chia sur l'organisme ont été financées par l'entreprise, il y a donc conflit d'intérêts dans l'interprétation des résultats.

Contre le cholestérol ?

Oui. Plusieurs études cliniques indépendantes démontrent l'utilité des graines de chia pour diminuer le taux de graisses présentes dans le sang et faciliter leur transport vers le foie où elles pourront être éliminées. La consommation de graines de chia permet donc d'avoir un taux de cholestérol équilibré.

Pour perdre du poids ?

Non. Malgré les arguments commerciaux autour des graines de chia, il n'existe aucune preuve scientifique de leur efficacité pour perdre du poids ou améliorer la santé des personnes en surpoids. Une étude portant sur 90 personnes considérées obèses ou en surpoids a obtenu des résultats négatifs. La consommation de graines de chia n'affecte pas la prise ou perte de poids et ne prévient pas des maladies qui découlent de l'obésité.

Pour soulager la constipation ?

Oui. Les graines de chia sont très riches en fibres alimentaires capables de "nettoyer" les intestins et faciliter l'évacuation des selles.

Pour diminuer le diabète ?

Peut-être. Une étude sur des patients atteints de diabète de type 2 à montré des résultats allant dans ce sens. La glycémie des patients a effectivement baissée après consommation régulière de graines de chia, cependant ils ont également consommé du son de blé durant l'étude. Les bénéfices ne peuvent pas être pleinement attribué aux graines de chia.

Pour remplacer certains aliments ?

Peut-être. Les graines de chia sont très riches en protéines, en calcium, en vitamines et en fibres et sont très bonnes pour la santé. Il n'empêche qu'elles ne peuvent pas constituer la seule et unique base d'une alimentation saine. Il est important de faire appel à un professionnel de la santé et de la nutrition avant d'engager tout changement dans son alimentation.

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

Les graines de chia peuvent être sources d'allergies. Les personnes allergiques aux graines de lin, sésame, pavot etc. doivent prendre des précautions. Les personnes atteintes d'un cancer de la prostate ou à risque, ne doivent pas consommer de graines de chia car elles contiennent des substances qui favorisent le développement de ce cancer.

  • Enfants

    Il n'y a pas de contre-indication particulière concernant la consommation de graines de chia chez l'enfant. Il est néanmoins préférable de poser la question à son médecin traitant.

  • Femmes enceintes

    Il n'y a pas de contre-indication particulière concernant la consommation de graines de chia chez la femme enceinte ou allaitante. Il est néanmoins préférable de poser la question à son médecin traitant.

Y a-t-il des effets indésirables?

Un surdosage peut entrainer des maux de ventre assez importants.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

Les personnes sous traitement anticoagulant ou antihypertenseur doivent consommer des graines de chia avec prudence car elles accentuent leurs effets.

Bibliographie


L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Editions Larousse 2013
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
Opinion on an application under the novel foods regulation for chia (Salvia hispanica L), Advisory Committee for Novel Foods and Processes, avril 2004
Salba : la graine miracle ?, Extenso, Centre universitaire de nutrition préventive NutriUM de l’Université de Montréal, 2010
Chia seed does not promote weight loss or alter disease risk factors in overweight adults, Nutrition Research, vol. 29,? 2009
Effect of dietary alpha-linolenic fatty acid derived from chia when fed as ground seed, whole seed and oil on lipid content and fatty acid composition of rat plasma, Ann Nutr Metab., vol. 51, no 1,? 2007
Supplementation of conventional therapy with the novel grain Salba (Salvia hispanica L.) improves major and emerging cardiovascular risk factors in type 2 diabetes : results of a randomized controlled trial, Diabetes Care, vol. 30, no 11,? 1er novembre 2007, p. 2804–2810

Contenu original de :
Éducation et Prévention Santé

Étiquettes

Chia Phytothérapie

Haut de page