Phytothérapie : l'aubépine

L'aubépine
L'aubépine

L'aubépine, d’où ça vient et à quoi ça sert ?

Généralités

L'aubépine est une plante utilisée en médecine traditionnelle chinoise et par les médecins de la Grèce antique depuis des siècles. Elle pousse sous forme d'arbre ou d'arbuste et possède des fleurs blanches et des baies rouges. En phytothérapie, tous les éléments de l'aubépine (feuilles, baies et fleurs) sont utilisées pour leurs différentes propriétés.

Origines

On trouve de l'aubépine depuis très longtemps en Europe continentale, en Angleterre, en Afrique du nord et en Asie. Aujourd'hui, on l'a retrouve partout dans le monde, et plus spécifiquement dans les haies qui séparent les parcelles agricoles car grâce à ses épines, elle constitue une excellente barrière naturelle contre la faune sauvage.

Comment ça s’utilise ?

L'aubépine s'utilise fraîche, séchée, en infusion ou en extrait liquide concentré.

Est-ce-que ça se mange ?

Oui. Les baies de l'aubépine se mangent. Elles possèdent un noyau et une chair jaune au goût légèrement sucré. Les fleurs servent fraîches ou séchées en infusion ou pour la réalisation de sirops sucrés.

L'aubépine, c’est efficace pour soigner quoi ?

L'aubépine
L'aubépine

Pour soigner l'insuffisance cardiaque modérée et les troubles du rythme cardiaque ?

Oui. Une dizaine d'études cliniques suivies et testées avec un placebo ont démontré les effets positifs de l'aubépine sur le fonctionnement du coeur sur plus d'un millier de patients. L'agence européenne du médicament (EMA), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la commission E du ministère de la santé allemand et la Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaissent l'usage de l'aubépine "dans le traitement des insuffisances légères des capacités cardiaques".

Pour améliorer les capacités à l'effort physique ?

Oui. L'aubépine contient des substances (flavonoïdes, proanthocyanidines) qui ont un effet positif sur la capacité du coeur à s'adapter lors d'un effort physique. Ces substances renforcent les contractions du muscle cardiaque, régule le rythme de battements et facilite la circulation du sang. L'OMS reconnait l'usage de l'aubépine "dans le soutien des fonctions du coeur et des vaisseaux".

Contre le stress ?

Peut-être. Les effets de l'aubépine contre le stress et la nervosité ne sont vérifés que par une seule étude clinique contrôlée. L'usage de l'aubépine pour lutter contre ces maux reposent sur des coutumes traditionnelles transmises à travers les siècles. L'EMA reconnaît comme traditionnellement établi l'usage d'extraits d'aubépine pour soulager, chez l'adute, la nervosité, l'anxiété modérée et les symptômes légers du stress.

Contre les troubles des règles douloureuses et de la ménopause ?

Peut-être. L'aubépine est traditionnellement utilisé pour traiter les symptômes liés aux règles douloureuses et à la ménopause. Les baies auraient des vertus pouvant diminuer l'intensité des bouffées de chaleur.

Effets négatifs et contre-indications

Quelles sont les contre-indications ?

Il n'y a pas de contre-indications particulière à l'utilisation de l'aubépine. Il est important de rappeler que les personnes ayant des troubles cardiaques, même légers, doivent consulter un médecin avant tout usage de l'aubépine.

L'aubépine peut-être utilisée en traitement complémentaire et ne se substitue pas aux médicaments habituels pour traiter les problèmes cardiaques.

  • Enfants

L'Organisation mondiale de la santé déconseille la prise d'aubépine chez les enfants. Si des médicaments en pharmacie contenant de l'aubépine sont destinés aux enfants, il faut un avis médical au préalable.

  • Femmes enceintes

L'aubépine est à éviter pendant la grossesse et l'allaitement.

Y a-t-il des effets indésirables?

A forte dose, l'aubépine peut créer des troubles digestifs légers et passagers.

Y a-t-il des interactions avec d’autres substances ?

Il n'y a pas d'intéractions particulières avec d'autres substances ou médicaments.

Bibliographie


Herbal medicines for human use, EMA, 04/2016
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998
Composition and health effects of phenolic compounds in hawthorn (Crataegus spp.) of different origins, B. Yang, P. Liu, J Sci Food Agric, Juin 2012
Phytochemical and pharmacological activity profile of Crataegus oxyacantha L. (hawthorn) - A cardiotonic herb,I. E. Orhan, Curr Med Chem, 18 septembre 2016.

Article original du Fonds de Dotation

Haut de page