France Lyme association de lutte contre les maladies vectorielles à tiques

L’Association France Lyme, de lutte contre les maladies vectorielles à tiques, nous donne quelques informations sur la tique et ses dangers tel que la maladie de Lyme.

Les beaux jours sont là. C’est le retour des fleurs, des travaux au jardin, des balades en forêt ! Quel bonheur de courir dans l’herbe fleurie… Mais c’est aussi le retour des tiques, des moustiques et des parasites !

Même si on peut les trouver toute l’année, les tiques sont plus actives dès le printemps. La randonnée peut se terminer en drame. Votre chien peut rapporter des tiques mais vous et vos enfants aussi. Il y a également des activités professionnelles à risque : travail en forêt et jardins, bûcherons, gardes-chasse, arboriculteurs, cultivateurs…En France et en Europe comme en Amérique, les maladies vectorielles à tiques, dont la maladie de Lyme, sont en augmentation.

Ne laissez pas une petite bêtegâcher votre vie !

Une morsure de tique infectée, à tous les stades de son développement (larve, nymphe, adulte mâle et femelle), occasionne des pathologies humaines et vétérinaires souvent dramatiques. Les tiques se trouvent dans les herbes hautes, les haies de thuyas, les fougères, dans les secteurs humides, dans les tas de feuilles mortes, dans les troncs d’arbres abattus, dans votre jardin, partout… Il faut vous protéger et protéger vos enfants et vos animaux. Dehors, il faut porter des vêtements de couleur claire (afin de lesrepérer plus facilement), mettre les pantalons dans les chaussettes, se couvrir. Attacher les cheveux longs et porter un chapeau. Utiliser des répulsifs adaptés sur les vêtements et sur les animaux. Inspecter souvent les parties de son corps afin de repérer d’éventuelles morsures.

La maladie de Lyme,le mieux c’est de l’éviter !

Les tiques sont des acariens hématophages (font des repas de sang), donc potentiellement vectrices de maladies graves comme la maladie de Lyme, la bartonellose, la babésiose et d’autres co-infections encore mal connues et mal diagnostiquées (une trentaine d’agents pathogènes, virus et bactéries). La constitution de la tique et son modede vie en font un petit guerrier indestructible. Sans prédateur ou presque ! La tique a 8 pattes terminées par une ventouse. Son corps est garni de poils hydrophobiques qui retiennent de l’air, ce qui permet à la tique de survivre plusieurs jours en immersion totale. Elle attend sur une herbe haute ou des branchages et se laisse tomber sur sa proie, une souris, une belette, un écureuil, un chien, un enfant, un adulte, une vache, un cheval…

Elle pénètre dans la peau de cet hôte de passage et s’ancre solidement pour faire son repas de sang. C’est en se nourrissant du sang d’animaux porteurs de bactéries (comme borrelia) que la tique devient le vecteur de transmission de maladies associées à ces bactéries, comme la maladie de Lyme. La piqûre est indolore. Plus longtempsl a tique est restée accrochée à son hôte, plus elle peut transmettre des maladies. La tique peut piquer n’importe où, de préférence dans les plis du corps, dans les cheveux, dans le dos…

*

Avoir les bons réflexes

Pendant la sortie, il faut rester sur les chemins et éviter les broussailles, ne pas s’asseoir dans l’herbe et, après chaque sortie, vérifier attentivement qu’aucune tique ne soit fixée sur votre peau, particulièrement les plis (aisselles, genou, aine…) ou dans vos vêtements. Plus le temps de fixation de la tique est court, plus le risque de transmission des maladies est faible.

COMMENT RECONNAÎTRE LA TIQUE ?

La taille de la larve est de moins de 1 mm de longueur. Adulte, elle mesure entre 1 et 5 mm de longueur à jeun et… jusqu’à 30 mm lorsqu’elle est gorgée de sang. Elle est de couleur généralement foncée. Sa forme est semblable à une larme plus ou moins ovale. Son corps est recouvert d’une peau à apparence de cuir. Sa tête et son thorax sont fusionnés.

*

Recommandationsen cas de morsure de tique

Il faut éliminer la tique le plus rapidement possible au moyen d’un tire-tique, désinfecter le lieu d’insertion avec un antiseptique plusieurs fois et sur plusieurs jours. Penser à surveiller cette zone pendant des semaines. Il ne faut pas la comprimer en la retirant avec une pince à épiler ni mettre des produits dessus, ce qui aurait pour effet del a faire régurgiter donc de transmettre des bactéries. Après avoir retiré la tique, penser à surveiller la zone de la piqûre. Si un érythème (rougissement) apparaît , c’est un signe de la maladie de Lyme, et votre médecin vous prescrira plusieurs semaines d’antibiotiques. Une [sérologie](definition] n’est pas utile pendant cette période. D’autres symptômes doivent vous alerter comme un état grippal, de la fièvre, des courbatures, de la fatigue, sans la présence d’un érythème. Sans traitement précoce, la maladie de Lyme peut devenir grave et provoquer douleurs articulaires et musculaires, atteintes neurologiques et au coeur, paralysie faciale, épuisement…

Que faire de la tique ?

Le meilleur moyen d’éliminer la tique, c’est de la mettre dans du papier et la brûler. Ne pas la jeter dans le lavabo ni dans les égouts (rappelez-vous, elle peut vivre longtemps dans l’eau).

Constat

Nous sommes tous concernés de près ou le loin par les maladies vectorielles à tiques, comme la maladie de Lyme. Celle-ci touche un nombre grandissant de personnes. Les chiffres annoncés sont inexacts puisque basés sur les résultats de tests peu fiables (faux négatifs). Quelques milliers de cas en France alors qu’en Allemagne il y a 1 million de malades ! Pourquoi ? Aux États-Unis, elle représentait cinq fois plus de cas que le sida en 2012 (ILADS). Les malades atteints de la maladie de Lyme souffrent et se trouvent souvent sans reconnaissance médicale ni sociale. La forme chronique de la maladie de Lyme n’est pas reconnue en France. Les tests préconisés en France sont sujets à polémiques dans le milieu médical. Les bactéries ont la faculté de se dissimuler en s’enkystant dans différentes zones du corps humain. Elles ne sont plus détectables dans le sang.

La maladie de Lyme

Évolution en trois phases :

Phase primaire= localisée précoce :

Phase secondaire = disséminée précoce :

  • 1 mois à quelques mois

Phase tertiaire = tardive = chronique

  • Après 6 mois ou plus.

Symptômes de la maladie de Lyme :

  • Articulations : douleurs, raideurs, arthrite
  • Muscles, tendons : douleurs, tendinites
  • Neurologiques : paralysies, troublessensitifs
  • Généraux : fatigue, syndrome grippal
  • Cognitifs : concentration, mémoire
  • Cardiaques : palpitations, troubles
  • Peau : érythèmes migrants multiples, acrodermatite atrophiante
  • Gastro-intestinaux, psychologiques et autres…

On appelle la maladie de Lyme “la grande imitatrice”, ses symptômes sont identiques à ceux de la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie, la dépression,et bien d’autres…

Mieux la connaître,c’est l’éviter, la soigner,mieux vivre avec…

L’association France Lyme est une association française autour des maladies vectorielles à tiques, avec une ouverture à l’international. Elle fait partie de la Fédération française contre les maladies vectorielles à Tiques. Elle a été créée en 2008 suite à un constat sur la grande méconnaissance des maladies transmises par les tiques. Les campagnes de prévention à destination du grand public sont trop peu nombreuses ou mal ciblées, peu de personnes connaissent les dangers d’une morsure de tique. France Lyme a pour objet d’échanger et de diffuser de l’information objective sur les maladies transmises par les tiques. Elle a été fondée pour créer unl ien entre les malades et mener des actions de prévention autour des maladies à tiques.

ASSOCIATION FRANCE LYME

BP 10049 / Arcueil – 94114 LA POSTE ARCUEIL PDC courriel : contact@francelyme.fr • web : www.francelyme.fr Documentation des ministères de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Emploi, de la Santé, de l’Écologie et de la MSA et de l’INRS.

Paru dans Mutuelle & Santé n° 98

Télécharger l'article original au format pdf

Étiquettes

Maladie de Lyme Tiques

Haut de page