Le pédicure-podologue : un spécialiste du pied

La profession de pédicure-podologue, le cadre dans lequel elle s'éxerce et les différents actes de soin qu'elle recouvre.

Le pédicure-podologue exerce une profession paramédicale à compétence définie, il bénéficie de la libre réception des patients, du droit au diagnostic et de la prescription de certains topiques. Il possède un ordre professionnel.

La quasi-totalité des podologues exercent en libéral, mais certains choisissent la pluriactivité : cabinet, maisons médicalisées, domiciles, hôpitaux, afin d’enrichir et échanger leur expérience avec le monde médical.

Rôle du podologue

Le podologue joue donc un rôle de plus en plus important en gériatrie, en pédiatrie, dans la prévention du pied diabétique et la prise en charge pluridisciplinaire des pathologies telles que spondylarthropathies, polyarthrites. En effet, un Français sur cinq souffre de maux de pieds qui nécessitent la consultation d’un podologue  les diabétiques ou artéritiques, les personnes souffrant arthrose doivent consulter régulièrement car le risque plus important d’infection, allant parfois jusqu’à la gangrène et l’amputation, est réel. Depuis 2008, une prise en charge des diabétiques de grade 2 et 3 par la Sécurité sociale a été mise en place.

Deux pratiques bien définies

La pédicurie concerne la peau et les ongles : coupe, exérèse du cor, du durillon, des callosités. Le soin de pédicurie prévient et soulage la douleur. Le pédicure conseille pour le chaussage et l’hygiène des pieds (hydratation, protection et chaussures adaptées).

La podologie concerne les orthèse plantaires ou semelles orthopédiques placées dans les chaussures du patient. L’objectif est, après examen clinique, de corriger les troubles statiques (pieds creux, pieds plats, déformés, inégalité de longueur du membre inférieur, douleurs des genoux, etc.) afin d’éviter ou d’atténuer les tendinites, gonalgies, myalgies, arthrose… En résumé, le podologue est apte à réaliser :

  • des soins de pédicurie (coupe et soins d’ongles, durillons, cors, verrues, ongles incarnés) 

  • des orthèses plantaires : enfants, sportifs, personnes âgées 

  • des orthoplasties sur mesure pour protéger et corriger les orteils 

  • des orthonyxies pour réduire les courbures de l’ongle (ongle incarné) 

le traitement des problèmes de peau tels que les mycoses, la transpiration excessive par ionophorèse.

La podologie. Illustration : Persomed/J. Dasic
La podologie. Illustration : Persomed/J. Dasic

Perspectives de la profession

Les progrès de la technique – thermoformage, turbine, informatique et vidéo – aident à optimiser l’intervention du podologue et ajoutent un confort certain au patient.

Un entretien régulier, ou un contrôle annuel, permet de détecter d’éventuels problèmes et d’agir en conséquence. Le remboursement des soins de pédicurie par certaines mutuelles incitera vraisemblablement plus de patients à « s’occuper » régulièrement de leurs précieux pieds !

Certains podologues pratiquent la réflexologie plantaire, thérapie manuelle énergétique d’acupression  la réflexologie va stimuler les zones réflexes et agir à distance sur tous les organes correspondants du corps humain : détente et bien-être assurés !

Article original de :
Mme Joëlle Blandin

Paru dans Mutuelle & Santé n° 66

Télécharger l'article original au format pdf

Haut de page